Analyse des résultats 2020
de la plateforme P2P Iuvo

Début 2020, la plateforme P2P Iuvo a souhaité proposer davantage de données statistiques à ses investisseurs concernant les prêts offerts sur sa plateforme. Ce qui les a conduit à créer une page entièrement dédiée à l’analyse mensuelle de leur portefeuille de prêts tant sur leur marché primaire sur leur marché secondaire.

En ce début d’année 2021, c’est donc naturellement que Iuvo a décidé de compiler ces données mensuelles en une analyse annuelle des prêts listés sur leur site. Leur projet est de proposer une expérience encore meilleure aux investisseurs qui leur font confiance.

Je vous propose donc une analyse des résultats 2020 de la plateforme P2P Iuvo avec l’objectif de renforcer davantage nos connaissances sur cette plateforme, comprendre notre retour sur investissement (le « Net Annual Return » affiché sur notre tableau de bord) et ainsi d’améliorer la qualité de nos investissements.

# Le marché primaire de Iuvo

Il s’agit ici de présenter la part des prêts offerts sur le marché primaire par « loan originator » (initiateur de prêts) tant en nombre qu’en volume.

nombre prets par initiateur

volume prets par initiateur

En 1ère place, on trouve EasyCredit qui s’est taillé la part du lion en étant à l’origine d’un prêt sur deux sur la plateforme en 2020. La société EasyCredit est une valeur sûre puisqu’elle a été établie en 2005 sur le marché bulgare pour devenir bénéficiaire dès 2007. Elle emploie aujourd’hui plus de 4000 personnes et propose majoritairement des prêts à la consommation. C’est une société à qui on peut faire confiance car elle investit aux côtés des autres investisseurs à hauteur de 20% à 30%. Notons que cette société de prêts fait partie du même groupe que Iuvo (Management Financial Group), ce qui est en soi rassurant.

easycredit

En 2ème position, on trouve un nouvel acteur de la plateforme puisque Kviku a rejoint Iuvo en avril 2020. Créée en 2013 et bénéficiaire en 2018, Kviku propose à ce jour un total de 7,5 M€ de prêts sur la plateforme. La société opère principalement en Russie mais également au Kazakhstan, en Espagne, en Pologne et aux Philippines. La société est encore petite (40 employés) mais elle propose un « skin in the game » très généreux situé à 30%.

Kviku offre les prêts avec les taux parmi les plus intéressants sur Iuvo. Mais si j’ai investi dans un certain nombre d’entre eux, je fais tout de même attention à limiter mon exposition car l’entreprise reste encore assez jeune.

kviku

Vient ensuite iCredit Romania qui participe pour ¼ des volumes financiers de 2020. Créée en 2011 pour le marché roumain, iCredit Romania est profitable depuis 2015 et compte aujourd’hui 1500 employés. L’entreprise a un total de prêts listés sur Iuvo qui s’élève à 85,7 M€ début 2021 et propose aussi un « skin in the game » de 30%.

icredit roumanie

Enfin, deux autres « loan originators » ferment la marche avec 6% des investissements à eux deux : VivaCredit sur le marché bulgare et iCredit Poland sur la Pologne. Je privilégierais les prêts de VivaCredit, bénéficiaire depuis 2015, par rapport à iCredit Poland qui génère des profits depuis 2019 uniquement (ce qui peut interroger quant à sa situation en 2020 non encore publiée). La société iCredit fait également partie du Management Financial Group comme Iuvo.

taux interet moyen par mois

En 2020, les taux d’intérêts proposés aux investisseurs sur Iuvo ont varié entre 9,45% (janvier) et 11,79% (octobre). En outre, on remarque une certaine saisonnalité puisque les taux sont plus bas (9-10%) pendant la saison hivernale (décembre à mars) par rapport au reste de l’année (11-12%). Mais cette relative homogénéité des taux masque bien sûr des disparités entre les initiateurs de prêts.

taux interet moyen par initiateur

Intéressons-nous aux 5 « loan originators » listés précédemment et qui représentent plus de 99% des prêts proposés sur Iuvo. Le numéro 1 en 2020, EasyCredit, ne propose qu’un taux moyen de 9,43%, ce qui se comprend au vu des volumes de prêts générés, de l’ancienneté et de la solidité de l’entreprise. Il s’agit donc ici d’investissements de type « bon père de famille ».

Sans surprise, le numéro 2 Kviku, est plus agressif avec un taux moyen à 13,15%, ce qui se comprend vu sa relative jeunesse. C’est bien sûr un taux très attractif mais vu le peu de recul dont on dispose sur l’entreprise (également présente sur Mintos), je conseillerais d’être prudent et de limiter ses investissements sur Kviku à un montant prédéterminé.

Le 3ème, iCredit Romania, est un très bon compromis puisqu’à l’expérience de l’entreprise s’ajoute un taux moyen à 13,17% vraiment attractif. Globalement, sur Iuvo, iCredit Romania est clairement le « loan originator » à privilégier.

iuvo garantie rachat

Ce tableau nous permet simplement de constater que, même si Iuvo propose des garanties de rachat à 16 et 30 jours, c’est bien le modèle à 60 jours qui prévaut largement à 99,68%.

prets par classe

Pour rappel, le système de classes utilisé sur Iuvo exprime le pourcentage de chances que l’emprunteur fasse défaut :

  • Class A : 0 – 2%
  • Class B : 2 – 10%
  • Class C : 10 – 18%
  • Class D : 18 – 25%
  • Class E : 25 – 35%
  • Class HR : above 35%

S’il y a défaut de l’emprunteur le “loan originator” s’engage à rembourser le capital investi au bout de 60 jours (mais pas les intérêts).

Globalement, on constate une moitié de bons prêts (A, B, C) et une autre moitié de prêts plus risqués (D, E, HR). Les prêts D, E, HR bénéficiant de la garantie de rachat, libre à chacun de décider des types de prêts sur lesquels il va se positionner. Le seul risque est d’avoir investi dans des prêts sans pour autant obtenir un taux d’intérêt positif donc rémunérateur.

Donc le risque est assez limité d’autant plus que les « loan orignators » investissent entre 20% et 30% de « skin in the game ». Pour ma part, sur un portefeuille de 1700 €, les catégories A, B, C suffisent à mon bonheur.

# Le marché secondaire de Iuvo

Intéressons-nous maintenant au volume des transactions effectuées sur le marché secondaire de la plateforme P2P Iuvo :

nombre transactions marche secondaire

Sans surprise, le marché secondaire de Iuvo a connu un pic d’activité durant la première vague du covid. Comme sur les autres plateformes, il y a eu un affolement généralisé, les investisseurs cherchant à récupérer leur cash à tout prix. De l’autre, certains en ont profité pour racheter des prêts bénéficiant de remises importantes.

On s’aperçoit ensuite que les investisseurs ont appris de leurs erreurs puisqu’aucune activité irrégulière n’est observée pour la seconde vague de covid. On peut donc s’attendre à ce que les marchés P2P sur-réagissent moins à l’avenir en cas de nouvelle crise sanitaire ou économique. Quoique les êtres humains oublient vite….

prets discount preium iuvo marche secondaire

Mais malgré l’effet de la crise en 2020, je suis surpris de voir que 56,47% des prêts sur Iuvo ont été proposés avec un discount. La proportion est tout simplement énorme. Il sera intéressant de comparer ce pourcentage avec celui de l’année prochaine.

Le chiffre incite à se pencher plus régulièrement sur le marché secondaire, chose que je faisais assez peu jusqu’ici mais qui peut valoir le coup. Lors de mon dernier passage cependant, les discounts plafonnaient à -0,5% pour des prêts dont les taux ne dépassaient pas 10,50%. Donc l’intérêt était assez limité.

iuvo prets marche secondaire par initiateur

Le pourcentage de prêts EasyCredit revendus sur le marché secondaire s’explique facilement au vu du poids de ce « loan originator » sur le marché primaire. Notons que si ce pourcentage est plus faible que celui observé sur le marché primaire, c’est sans doute dû à la solidité d’EasyCredit qui limite donc les reventes. Ceci malgré un taux de retour sur investissement assez faible, comme nous avons pu le voir précédemment.

De son côté, Kviku a un taux de présence sur le marché secondaire très faible en comparaison de sa place sur le marché primaire. C’est sans doute dû au fait que Kviku est arrivé après le démarrage de la crise.

Quant à iCredit Romania, a priori, il est étrange de voir un taux aussi élevé compte tenu du fait que c’est un très bon « loan originator ». Dans ce cas, pourquoi tant de reventes ?

Pour rappel, le graphique indique non pas les propositions de revente mais bel et bien les ventes effectuées sur le marché secondaire. Les produits proposés par iCredit Romania étant parmi les plus intéressants du marché, c’est normal que ce soit justement eux qui aient été le plus prisés par les investisseurs.

Enfin, pour ce qui concerne CBC/KFP, il est compréhensible qu’il y ait eu des reventes compte tenu des difficultés rencontrées par ce « loan originator ».

J’espère que cette analyse des données 2020 de Iuvo vous aura éclairé dans vos choix d’investissements sur cette plateforme.

Quelle est votre analyse de ces chiffres ? Ces données vont-elles changer vos portefeuilles d’auto-investissement ?

N’hésitez pas à me faire un retour dans les commentaires !

mail-dimanche

L’idée Secrète du Dimanche Matin

Chaque dimanche à 10h, je t’envoie un mail pour t’aider

à devenir indépendant financièrement.

Conseil financier, retour d’expérience, outil d’entrepreneur ou lien de qualité.

Uniquement réservé aux membres.

🔒 Les emails sont gratuits, vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Politique de confidentialité

Laisser un commentaire

14 + huit =