Analyse 2021 de la
plateforme P2P Swaper

La plateforme P2P Swaper gagne vraiment à être connue des investisseurs petits et grands. En particulier parce que les prêts listés proposent des retours sur investissement vraiment avantageux. En plus de cela, c’est une plateforme de prêts dynamique qui a su passer la crise du covid 19 sans encombres (a priori).

Voici une analyse la plus objective possible de cette plateforme où je mets en avant son pedigree, son fonctionnement et bien sûr ses forces et ses faiblesses.

Avertissement

Cette analyse de la plateforme P2P Swaper est à 100% honnête. Je ne suis pas payé par cette plateforme ou quiconque pour partager mon expérience. Mon intention avec cette analyse est de documenter mon parcours et d’inspirer les autres de sorte qu’ils génèrent des revenus passifs grâce à leurs investissements. Plus d’infos sur cette page dédiée.

Bref aperçu de Swaper

Swaper est une plateforme de prêts “peer-to-peer” (entre particuliers) basée en Europe, et plus précisément à Tallinn en Estonie. L’entreprise a  remporté le titre de “Meilleure plateforme de prêts P2P en Europe” décerné par Wealth & Finance International consécutivement en 2019 puis en 2020.

Créée en 2016 (leur inscription au registre du commerce est ici), cette plateforme P2P prend en charge les prêts délivrés par sa maison mère Wandoo Finance Group. À ce jour, le total des fonds placés par les investisseurs avoisine les 200M€, seuil qui devrait être dépassé très bientôt.

Statistiques investissements Swaper

Wandoo Finance Group possède une expertise dans les systèmes informatiques, dont la plateforme P2P Swaper est en mesure de tirer parti. De plus, Wandoo Finance Group dispose d’une équipe de direction composée de professionnels. Au total, le groupe compte entre 130 et 140 personnes réparties entre Riga, Madrid, Varsovie et Moscou.

La fondatrice de Wandoo Finance Group est Iveta Brūvele. Elle a plus de 11 ans d’expérience dans le secteur financier (Swedbank, 4finance,…) et dans le secteur des prêts P2P (elle a été country manager pour Twino en Pologne, en République Tchèque et en Russie). Elle a également siégé au conseil d’administration de plusieurs sociétés fournisseurs de services financiers.
 
Quant à la fondatrice de Swaper, il s’agit de Marina Tjulinova qui a passé la majeure partie de sa carrière dans le domaine financier. Elle est parallèlement Finance Officer de Neotech Development OÜ depuis plusieurs années.

Marina Tjulinova

Elle a su tirer parti de ses connaissances financières ainsi que de la puissance de l’industrie logicielle qui était à sa portée pour être en mesure de créer une solution fintech comme la plateforme Swaper.

Autre personnage-clé, le nouveau CEO, Indrek Puolokainen, nommé en remplacement d’Iveta Brūvele. Homme de marketing, il a évolué chez Paxful avant de créer sa propre agence.

Au sein de l’équipe de direction, plusieurs ont des diplômes de master et des années d’expérience dans des entreprises de prêts ou dans le domaine financier. La direction en a sélectionné nombre d’entre eux pour avoir travaillé ensemble par le passé. D’où un certain lien de confiance.

Equipe Swaper

Bien que Swaper soit une entité à part, c’est bien Wandoo Finance Group qui régit la plateforme. En conséquence de quoi, les actions entreprises par Wandoo Finance Group se reflètent directement dans la gestion de la plateforme.

Soulignons quand même que la plate-forme est conforme aux réglementations de l’Union Européenne. Ainsi, lorsque vous investissez, que vous soyez une entreprise ou un particulier, vous n’aurez aucun problème avec votre comptable ou avec les autorités fiscales de votre pays. Les rapports financiers de 2019 qui sont disponibles sur le site de la plateforme montrent un bénéfice net de 404 233 € .

Bureau Swaper

Bureau autre Swaper

Fonctionnement de Swaper

Swaper est une plateforme de prêts qui agit pour le seul compte de sa maison-mère Wandoo Finance Group. Ce qui signifie que la plateforme s’associe avec des initiateurs de prêts pour introduire leurs prêts sur la plateforme.

Les prêts listés sont donc d’ores et déjà préfinancés par Wandoo Finance Group qui a préalablement accordé le prêt au client final et qui en revend une partie à nous autres investisseurs via sa plateforme de prédilection. Ensuite, chaque investisseur enregistré sur la plateforme peut investir dans les prêts listés.

Wandoo Finance Group

Le principal souci de cette place de marché P2P réside dans la disponibilité des prêts qui peut se faire assez rare. D’où le phénomène de “cash-drag“. Voilà pourquoi je vous recommande d’utiliser l’outil d’investissement automatique. Cela vous aidera à obtenir des prêts lorsqu’ils sont publiés, car ils sont rapidement financés.
 
 

Profil des investisseurs

De manière générale, les statistiques sur les investisseurs sont assez rares. Dans le cas présent, sachez simplement qu’il s’agit uniquement de résidents de la zone économique européenne et que leur portefeuille moyen est situé aux alentours de 700 €. Globalement, cetteplateforme P2P a dépassé les 4 460 investisseurs actifs en janvier 2021.

Chiffres clés de Swaper

Ceci étant dit, il n’est pas indispensable de disposer de connaissances en informatique. Ceci est d’autant plus vrai dans le cas présent puisque la plateforme est relativement accessible dans son utilisation. Son interface est réduite au strict minimum et les réglages peuvent se faire assez intuitivement.

Néanmoins, et je ne le répéterai jamais assez, il est primordial de définir une stratégie d’investissement préalablement à votre inscription. Personnellement, j’aurais aimé avoir tous ces conseils lorsque j’ai démarré pour éviter de passer un temps fou à m’auto-former. Afin d’éviter également toutes ces erreurs que j’ai faites au début et enfin optimiser mes retours sur investissement.

Dans quoi investir ?

La plateforme Swaper propose principalement des prêts à la consommation de court-terme dont le montant varie entre 50€ et 1500€. Officiellement, la durée de ces prêts va jusqu’à 36 mois mais dans la pratique les prêts pour l’Espagne et la Pologne ont une durée de 30 jours, et pour le Danemark, c’est 4 mois.

C’est donc relativement intéressant si vous êtes dans une dynamique de retour sur investissement rapide. Vous pouvez placer votre argent quelques mois afin de générer des intérêts puis récupérer votre mise rapidement. C’est d’autant plus simple pour cette plateforme P2P qui dispose d’un marché secondaire sur lequel vous pouvez vendre vos prêts sans aucune commission.

Lien vers la plateforme P2P Swaper

Où investir avec Swaper ?

Il est intéressant également de connaître les pays dans lesquels nous investissons via cette plateforme. En effet, la situation macroéconomique du pays peut parfois jouer.

Là aussi la diversification est de mise mais sera tout de même limitée car vous ne pourrez investir que dans 5 pays : Pologne, Espagne, Russie, Géorgie et Danemark. Mais la Géorgie n’est plus du tout d’actualité et aucun prêt n’est disponible pour le moment en Russie du fait de la complexité du marché.

Pays d'investissement de Swaper

Au final, nous ne pouvons investir que dans 3 pays. Mais il est probable que la situation change en ce qui concerne la Russie une fois que Swaper “sera sûr que c’est rentable et que les réglages sont solides et opérationnels” selon Iveta Brūvele.

Pour ce qui concerne mon portefeuille actuel, je n’ai que des investissements en Pologne et en Espagne dans un rapport 80/20.

Comment investir ?

Comme sur toutes les autres plateformes P2P, il nous est proposé l’investissement manuel. Dans ce cas, l’investisseur sélectionne lui-même selon certains critères le type d’investissements qu’il souhaite réaliser. Sauf que de l’aveu même d’Iveta Brūvele, CEO et fondatrice de Wandoo Finance Group, “Il est très rare que vous voyiez des prêts disponibles pour investir manuellement“.

Et effectivement, c’est généralement ce que l’on constate comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessous.

Liste des prêts Swaper

Elle justifie ce constat par le fait que la grande majorité des investisseurs mettent en place l’auto-investissement, ce qui leur permet d’être prioritaires sur les prêts proposés, du coup très rapidement distribués par ce système automatisé

D’ailleurs, on peut noter dans la capture d’écran les montants octroyés sur le mois écoulé (8,6M€), sur la semaine passée (2,87M€) et dans les dernières 24h (388K€).

Il vaut donc mieux passer par l’investissement automatisé, en fixant vos propres règles en termes de taux d’intérêt souhaités, d’investissement maximum à ne pas dépasser, de durée de prêt, de pays où investir,..

Sachez que tous les prêts peuvent rapporter jusqu’à 12% en temps normal, et 14% actuellement en période covid. Et pour les investisseurs qui injectent plus de 5000€ pendant trois mois consécutifs, il faudra rajouter 2% au taux d’intérêt.

Swaper et la gestion du risque

Une particularité de cette place de marché réside dans le fait que tous leurs prêts sont couverts par une garantie de rachat. Ainsi, la plateforme rachète tout prêt en souffrance depuis plus de 30 jours.

Cela signifie que dans le cas où un emprunteur a plus de 30 jours de retard dans le remboursement d’un prêt à court terme ou bien 60 jours de retard dans le remboursement d’un prêt à long terme, le prêt est couvert et l’investisseur se voit rembourser tout à la fois le capital investi et les intérêts courus. En conséquence de quoi il n’y a que peu de risque pour un investisseur indépendant qui se retrouverait face à un prêteur ne remboursant pas son prêt.

Dans l’éventualité où vous souhaiteriez revendre votre prêt avant son terme, il est possible de le faire grâce au marché secondaire. Votre revente de prêt s’effectuera presque immédiatement étant donné que la plateforme vous rachète quasi immédiatement votre investissement. Ce qui du coup s’avère être un vrai avantage en comparaison d’autres acteurs du P2P.

Signalons également que Swaper fournit ses services dans un cadre législatif qui est celui de la République d’Estonie. La loi n’oblige donc pas la plateforme à obtenir une licence d’institution financière réglementée. Par conséquent, les activités commerciales de la plateforme ne relèvent d’aucune autorité de surveillance financière.

Cela implique que vos investissements sur la plateforme ne sont en aucun cas garantis par le gouvernement estonien (comme peuvent l’être d’autres instruments financiers réglementés).

Améliorations possibles ?

Publier TOUS leurs états financiers

Initialement, dans cet article, j’expliquais que la plateforme P2P Swaper n’avait publié aucun de ses comptes annuels en 2019. Donc ni 2017, ni 2018 ni 2019. Ce qui pouvait s’expliquer par le fait que l’entreprise était jeune et qu’elle n’avait pas forcément envie de communiquer sur sa situation financière eu égard au fait qu’elle rencontrait certainement des pertes.

Néanmoins, je soulignais qu’il ne fallait pas considérer les investisseurs pour plus stupides qu’ils ne sont. En effet, la situation financière de l’entreprise à instant t c’est une chose. Les chiffres peuvent être expliqués aux investisseurs sans pour autant les faire fuir.

Les investisseurs sont dans une logique de long terme donc ce qui les intéresse c’est la progression de la situation financière entre l’instant t et l’instant t+1. C’est cette tendance que nous autres investisseurs allons analyser afin de savoir si on peut continuer à faire confiance à la plateforme.

À la date d’aujourd’hui, début 2021, notons que l’équipe dirigeante s’est  décidé à publier ses états financiers pour 2019 uniquement. je trouve dommage d’avoir attendu si longtemps et de ne pas mettre à disposition les années antérieures.

Permettre réellement l’investissement manuel

Vous aurez compris que la plateforme Swaper propose cette fonctionnalité mais que les options d’investissement sont quasi-automatiquement vides. Ce qui en soit peu être frustrant pour ceux qui souhaiteraient investir manuellement au lieu de laisser faire un algorithme basé sur leurs critères d’auto-investissement.

Mais il est vrai que l’interface web est relativement accessible et les paramétrages plutôt simples à effectuer, ce qui donne peu d’intérêt au fait de pouvoir investir manuellement selon un affinage propre à chaque investisseur.

Pour ma part, je suis heureux avec l’auto-investissement car il laisse peu de marge de manoeuvre en termes de choix, ce qui se révèle être à mon sens une force dès lors que l’on cherche à générer des revenus passifs.

Une fois mes fonds transférés et mon portefeuille d’auto-investissement programmé, j’observe simplement l’investissement effectif des fonds. Après cela, je laisse l’argent travailler et ne repasse qu’une fois par mois pour relever les compteurs.

Lien vers la plateforme P2P Swaper

Diminuer le “cash drag”

La principale critique que les investisseurs formulent à l’encontre de cette plateforme P2P, c’est donc le manque de prêts disponibles, ce qui génère un effet de “cash-drag“.

Pour ma part, je considère que c’est un sentiment à la fois objectif et subjectif. Même si c’est une plateforme relativement jeune, il est normal que le volume de prêts soit moins important que sur d’autres plateformes, quoi que. Ensuite, je pense que le fait que l’interface soit plus simple que d’autres fait qu’on s’approprie rapidement la plateforme et nous n’en devenons que plus impatient.

Dans la pratique, j’ai constaté un rythme d’absorption de mes fonds au rythme de 500 € toutes les 48 heures, ce qui me convient parfaitement. Et je n’ai pas le sentiment que la majorité des autres plateformes puissent faire mieux.

Plateformes alternatives

Beaucoup de gens sont sceptiques quant à ces plateformes de prêt P2P et préfèrent diversifier leurs investissements sur plusieurs plateformes au cas où les choses n’iraient pas dans le bon sens pour l’une d’entre elles. Bien que je pense que cette entreprise fintech fait partie du top 7 des plateformes en Europe, il y en a d’autres qui s’avèrent tout aussi intéressantes. Elles mériteraient d’être étudiées et éventuellement utilisées pour diversifier votre portefeuille.
 
Voici trois autres plateformes parmi mes favorites :

Réflexions finales

Ma conclusion, à ce stade, est que Swaper est une très bonne plateforme de revenus passifs. Après avoir défini l’auto-investissement, tout est en pilotage automatique et ne nécessite aucun travail.

Intuitivement, elle demande moins d’implication qu’une plateforme comme Mintos et génère un portefeuille de prêts à des taux vraiment très compétitifs. En effet, on ne peut pas choisir entre les initiateurs de prêts, les types de prêts ou les secteurs d’activité. Par conséquent, la diversification sur Swaper se limite à l’origine géographique.

Au vu du nombre d’investisseurs affiché par la plateforme, on peut considérer qu’elle reste un acteur assez modeste sur le marché P2P. Cela étant dit, pour moi, cette plateforme P2P offre un moyen idéal de diversifier mon portefeuille de prêts tant en termes de complémentarité géographique qu’en termes de types de prêts.

À mon sens, le “cash drag” que certains peuvent observer est un faux problème. Il faut simplement savoir être patient lorsqu’on investit dans les prêts P2P. De plus, la plate-forme fonctionne comme un charme et jusqu’à présent, je n’ai eu que de bonnes expériences avec le service client.

Swaper s’est avéré être une plateforme très fiable et je prévois donc de consolider mes investissements sur la plateforme en 2021.

Je serais heureux de connaître votre sentiment sur cette plateforme, nouvel arrivant à haut potentiel dans le paysage P2P.

Veuillez laisser vos questions sur la plateforme ci-dessous et je serai ravi d’y répondre.

Arrêtez de travailler pour l’argent.
Faîtes en sorte que l’argent travaille pour vous !

* Vos données sont 100% en sécurité. Nous ne vendrons ni prêterons jamais votre email, nous détestons les spams nous aussi. Vous pouvez vous désabonner aux newsletters à tout moment.